23 Déc

Après l’achat d’un appartement en vente à Toulouse, vous devriez être heureux en copropriété !

Vous aimeriez acheter un appartement à Toulouse ? Bonne nouvelle ! 7 copropriétaires sur 10 (71 %) sont satisfaits de leur copropriété ! C’est ce que révèle une enquête du Crédit Foncier qui s’est intéressé au sort et au sentiment des copropriétaires en France. Vous vivrez bien en copropriété à Toulouse. Mais comment en est-on arrivé là ? Évidemment, les copropriétés ne sont pas construites en un jour !

Les grandes dates de la copropriété à connaitre
•    En décembre 1720, Rennes est victime d’un terrible incendie qui détruit presque totalement la ville et prive plusieurs milliers de personnes de leur domicile. De nombreux propriétaires sinistrés ne pouvant assurer seuls les charges financières de la reconstruction de leur immeuble, un arrêt local, en avril 1723, leur propose la création de sociétés de propriétaires mettant en commun leurs capitaux pour construire ensemble un immeuble.
•    Les premières copropriétés, au sens “moderne”, sont apparues dans la région de Grenoble. Des particuliers se groupaient pour construire un immeuble collectif en se répartissant les frais et les lots futurs. Les modalités de la construction étaient déterminées par convention, tout comme les modalités de jouissance des lots et de gestion de l’immeuble. On parle alors de “méthode de Grenoble” pour désigner cette création de copropriétés.
•    Entre 1950 et 1984, plus de 145 000 copropriétés sont construites, soit 3,5 millions de logements, dont 2,8 millions de résidences principales. Plus de 60 % des copropriétés sont concentrées dans 3 régions : Île-de-France, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les logements de taille moyenne (35 m² à 74 m²) représentent plus de la moitié (55,6 %) des copropriétés. En 15 ans, le nombre de copropriétés a augmenté plus vite que le nombre de logements (+29,3 % et +18 % respectivement).

Après la Seconde Guerre mondiale, compte tenu de l’accroissement du nombre de copropriétés, un nouveau texte de loi est mis en place. La copropriété moderne trouve ainsi sa définition dans l’article 1 de la Loi n° 65-557 du 10 juillet 1965, complétée par son décret d’application du 17 mars 1967, fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée